mercredi 21 septembre 2011

Once upon a time.....Beatrix Potter

Beatrix Potter, née à Londres le 28 juillet 1866 et morte à Sawrey (en Cumbrie) le 22 décembre 1943, est une naturaliste et une écrivaine anglaise. Elle est principalement connue pour ses livres destinés à la jeunesse.

L'histoire de la vie de Beatrix Potter a été adaptée par Chris Noonan dans un film, Miss Potter, sorti en 2006, avec Renée Zellweger dans le rôle de Beatrix Potter.




 

 


Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
*****************************
Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
Béatrix POTTER
 


Dead Can Dance Crescent


The stars you see in the night sky
Have been dead for centuries
And sunlight creates the illusion
Of life for all these years
Now i no longer trust these eyes of mine
The heart must speak to me
In tongues of forgotten voices
In cosmic energy
So that i can see
The heavens are merely illusions
When you build them high in the sky
And hell is the final solution
For man and his seed design
And the chance of life
And the more that i see
The more life means to me
In the chime of silence of your love
Can't feel in my love
And i need love in my life
Can't feel it in you
And i need love in my, i see life
Can't feel it in you

**********

Dead Can Dance, également connu sous l'acronyme DCD, est un groupe britannico-australien composé essentiellement de la contralto, Lisa Gerrard (née le 12 avril 1961 à Melbourne, Australie) et du baryton, Brendan Perry (né le 30 juin 1959 à Londres, Royaume-Uni). Formé en 1981 à Melbourne, le groupe s'est séparé en 1998 mais s'est reformé en 2005 pour une tournée mondiale.
Dead Can Dance a été l'un des fers de lance du label discographique indépendant britannique 4AD, avec d'autres groupes tels que Bauhaus, les Cocteau Twins, les Pixies, This Mortal Coil ou les Throwing Muses.
Les deux membres fondateurs, Brendan Perry et Lisa Gerrard, ont développé leur propre univers, évoluant de la cold wave originelle vers des musiques d'inspiration liturgiques et médiévales aux sonorités incantatoires voire magiques, avant d'aboutir à une musique plus folklorique aux emprunts nord-africains, sud-américains ou asiatiques.
Fichier:Dead Can Dance - Lisa Gerrad & Brendan Perry.jpg

"Maux-dits", le talent tout proche....

Maux-dits: un film en 3D courts réalisés par Antonin Sauvage, Fanny Rollot et Jérôme Henrard


Maux-dits est une équipe de trois étudiants du Collège Albert Jacquard: Antonin Sauvage, Fanny Rollot et Jérôme Henrard. Ce projet est leur travail final pour l'obtention du diplôme.

Maux-dits: un film en 3D courts réalisés par Antonin Sauvage, Fanny Rollot et Jérôme Henrard
Maux-dits: un film en 3D courts réalisés par Antonin Sauvage, Fanny Rollot et Jérôme Henrard
Maux-dits: un film en 3D courts réalisés par Antonin Sauvage, Fanny Rollot et Jérôme Henrard
Maux-dits: un film en 3D courts réalisés par Antonin Sauvage, Fanny Rollot et Jérôme Henrard

Logiciels:
Autodesk 3Dsmax
Adobe After Effects
Adobe Photoshop
Sony Soundforge
Sony Vegas
Musique par Greendjohn (greendjohn.net /)

Arunas Rutkus

4-Arunas Rutkus (100x100, 12Kb)
Arunas Rutkus né en 1961 à Vilnius, en Lituanie.
Il est diplômé du Vilnius Art Institute, département de - fresque, mosaïque et vitrail.
Il vit et travaille actuellement à Vilnius.

Travaille avec les vitraux et les fresques, œuvres graphiques, la photographie et le cinéma, la sculpture en céramique et en métal.


4-Arunas 18 (272x500, 70Kb)




Sonnet XXIV

Mon œil s’est fait peintre et a fait resplendir la forme de ta beauté sur le tableau de mon cœur ; ma personne est le cadre qui l’enferme ; et c’est un chef-d’œuvre de perspective :
Car, habileté suprême, c’est dans le peintre même qu’il faut regarder pour trouver ton vivant portrait, pendu dans l’échoppe de mon cœur, dont les fenêtres ont tes yeux pour vitres.
Vois donc comme tes yeux et les miens s’aident réciproquement ! Mes yeux ont dessiné tes traits, et tes yeux sont les fenêtres de mon cœur, à travers lesquelles le soleil aime à se glisser pour t’y contempler.
Pourtant il manque à mes yeux une science pour embellir leur art. Ils ne dessinent que ce qui se voit ; ils ne connaissent pas mon cœur.
******
Mine eye hath play'd the painter and hath steel'd,
Thy beauty's form in table of my heart;
My body is the frame wherein 'tis held,
And perspective it is best painter's art.
For through the painter must you see his skill,
To find where your true image pictur'd lies,
Which in my bosom's shop is hanging still,
That hath his windows glazed with thine eyes.
Now see what good turns eyes for eyes have done:
Mine eyes have drawn thy shape, and thine for me
Are windows to my breast, where-through the sun
Delights to peep, to gaze therein on thee;
Yet eyes this cunning want to grace their art,
They draw but what they see, know not the heart.

 

















Photo du jour...

SDF ballerina

Pivoines.....

Pétales de pivoine
Trois pétales de pivoine
Rouges comme une pivoine
Et ces pétales me font rêver

Ces pétales ce sont
Trois belles petites dames
À peau soyeuse et qui rougissent
De honte
D’être avec des petits soldats

Elles se promènent dans les bois
Et causent avec les sansonnets
Qui leur font cent sonnets

Elles montent en aéroplane
Sur de belles libellules électriques
Dont les élytres chatoient au soleil

Et les libellules qui sont
De petites diablesses
Font l’amour avec les pivoines
C’est un joli amour contre nature
Entre demoiselles et dames

Trois pétales dans la lettre
Trois pétales de pivoine.


*


Quand je fais pour toi mes poèmes quotidiens et variés
Lou je sais bien pourquoi je suis ici
À regarder fleurir l’obus à regarder venir la torpille aérienne
À écouter gauler les noix des véhémentes mitrailleuses

Je chante ici pour que tu chantes pour que tu danses
Pour que tu joues avec l’amour
Pour que tes mains fleurissent comme des roses
Et tes jambes comme des lys
Pour que ton sommeil soit doux


*


Aujourd’hui Lou je ne t’offre en bouquet poétique
Que les tristes fleurs d’acier
Que l’on désigne par leur mesure en millimètres
(Où le système métrique va-t-il se nicher)
On l’applique à la mort qui elle ne danse plus
Mais survit attentive au fond des hypogées


*


Mais trois pétales de pivoine
Sont venus comme de belles dames
En robe de satin grenat
Marquise
Quelle robe exquise
Comtesse
Les belles f…es
Baronne
Écoutez la Mort qui ronronne
Trois pétales de pivoine
Me sont venus de Paris


Guillaume Apollinaire, Poèmes à Lou, ch. LII
Guillaume_APOLLINAIRE