samedi 25 juin 2011

L'art de Sir Edward John Poynter

Sir Edward John Poynter

Peintre britannique (Paris 1836 – Londres 1919).
Fils d'un architecte, il se forma en Italie, où il rencontra Leighton (1853), puis à Paris, dans l'atelier de Gleyre (1856-1859). Cette période de sa vie a été immortalisée dans le Trilby de Du Maurier. Il retourna à Londres et s'y fixa en 1860, exposant à la Royal Academy à partir de 1861. Il commença comme illustrateur, mais le succès lui vint de ses grands tableaux historiques : Israel in Egypt, 1867, Londres, Guildhall Art Gal. ; Visite de la reine de Saba au roi Salomon, 1890, Sydney, Art Gal. of New South Wales. Sa carrière officielle fut brillante : A. R. A. en 1869, élu R. A. en 1876, il fut le président de la Royal Academy de 1886 à 1918. Il occupa de grandes chaires d'enseignement artistique de 1871 à 1881 et y développa les principes de l'École des beaux-arts de Paris. Il fut également Director for Art au South Kensington Museum (auj. V. A. M.) et, directeur de la N. G. de 1894 à 1906, il œuvra à ce dernier poste pour favoriser l'ouverture de la Tate Gallery.
Tant par son inspiration que par sa technique, il est inséparable de ses contemporains Leighton et Alma Tadema, avec lesquels il forme le trio le plus représentatif de la grande peinture historique en Grande-Bretagne à la fin du XIXe siècle via


10faa22c3b281904907e9df2411 (601x675, 151Ko)




20-7 (700x542, 172Ko)

20-10 (639x700, 131Ko)

20-3 (700x586, 75Kb)

taille1 (455x695, 107Kb)

20-2 (700x675, 254Kb)

6bc64c9aaef5 (627x700, 134Ko)

20-11 (510x700, 130Kb)

20-8 (700x649, 213Kb)

Roman-boat-race-L (553x688, 143Kb)

20-15 (651x696, 198Kb)
798a9c87de4dfd06ea2ad598424 (700x535, 96Kb)

b819c70e3b52ea697169cbee2bb (650x694, 132Ko)

20-4 (361x691, 106Ko)

20-6 (700x496, 191Ko)

20-1 (535x675, 101Ko)

taille1 (679x700, 119Kb)

20-19 (425x682, 143Kb)

20-20 (700x293, 86Ko)

20-5 (700x594, 157Kb)

20-13 (631x700, 152Ko)


800px-'The_Visit_of_the_Queen_of_Sheba_to_King_Solomon, _oil_on_canvas_painting_by_Edward_Poynter, _1890, _Art_Gallery_of_New_South_Wales (700x524, 234Kb)

20-24 (530x700, 104Ko)

20-18 (650x682, 160Ko)

taille1 (700x561, 154Ko)

20-17 (650x685, 164Kb)

20-23 (700x692, 156Ko)

taille1 (700x514, 109Kb)

Leonard Cohen for ever












Tower of Song.

Well my friends are gone and my hair is grey
I ache in the places where I used to play
And Im crazy for love but Im not coming on
Im just paying my rent every day
Oh in the tower of song

I said to hank williams: how lonely does it get?
Hank williams hasnt answered yet
But I hear him coughing all night long
A hundred floors above me
In the tower of song

I was born like this, I had no choice
I was born with the gift of a golden voice
And twenty-seven angels from the great beyond
They tied me to this table right here
In the tower of song

So you can stick your little pins in that voodoo doll
Im very sorry, baby, doesnt look like me at all
Im standing by the window where the light is strong
Ah they dont let a woman kill you
Not in the tower of song

Now you can say that Ive grown bitter but of this you may be sure
The rich have got their channels in the bedrooms of the poor
And theres a mighty judgement coming, but I may be wrong
You see, you hear these funny voices
In the tower of song

I see you standing on the other side
I dont know how the river got so wide
I loved you baby, way back when
And all the bridges are burning that we might have crossed
But I feel so close to everything that we lost
Well never have to lose it again

Now I bid you farewell, I dont know when Ill be back
There moving us tomorrow to that tower down the track
But youll be hearing from me baby, long after Im gone
Ill be speaking to you sweetly
From a window in the tower of song
Yeah my friends are gone and my hair is grey
I ache in the places where I used to play
And Im crazy for love but Im not coming on
Im just paying my rent every day
Oh in the tower of song....


Qui ne connait pas Leonard Cohen, né le 21 septembre 1934 à Montréal (Québec), est un poète, romancier et auteur-compositeur-interprète canadien. .

Il m' accompagnée toute ma vie, et souvent lorsque j'écoute cette voix incomparable, et ces paroles, les larmes coulent, coulent....Vu la dernière fois à Londres, et toujours la même émotion, peut être même encore plus forte... Comme un dernier chant du cygne.....

***********

Biographie de Léonard Cohen






Leonard Norman Cohen, CC, (21 septembre 1934 à Montréal) est un poète, romancier et auteur-compositeur-interprète canadien (québécois) anglophone. Son premier recueil de poésie paraît à Montréal en 1956 et son premier roman en 1963.
Les premières chansons de Cohen (principalement celles de Songs of Leonard Cohen, 1967) sont ancrées dans la musique folk européenne, et chantée avec une voix de baryton. Dans les années 1970, ses influences se multiplient : musique pop, de cabaret, et du monde. Depuis les années 1980, Cohen chante dans un registre typiquement grave (baryton-basse, ou même basse) accompagné de synthétiseurs et de choristes.
Dans tous ses travaux, Cohen reprend souvent les mêmes thèmes : la religion, la solitude, la sexualité et la complexité des relations interpersonnelles.
La poésie et les chansons de Cohen ont influencé beaucoup d'autres auteurs-compositeurs-interprètes, et on compte à l'heure actuelle plus de 1500 reprises de ses chansons. Cohen est introduit au Canadian Music Hall of Fame en 1991, au Canadian Songwriters Hall of Fame en 2006, au Rock and Roll Hall of Fame en 2008. Il est un Compagnon de l'Ordre du Canada depuis 2003, la plus haute distinction civile canadienne.
L'année 2008 marque son grand retour sur scène.

Biographie


Jeunesse

Leonard Cohen naît dans une famille juive de classe moyenne d'ascendance polonaise en 1934, à Montréal, Québec. Il grandit à Westmount sur l'île de Montréal. Son père, Nathan Cohen, est le propriétaire d'un magasin montréalais de vêtements. Il meurt alors que Leonard a 9 ans. Comme beaucoup d'autres familles juives nommées Cohen, Katz, Kagan, etc., sa famille se targue de descendre des Kohanim. J'ai été élevé comme un Messie, dit Cohen à Richard Golstein en 1967, on me disait que je descendais d'Aaron. À l'adolescence, il apprend la guitare. Il formera plus tard un groupe d'inspiration country-folk, les Buckskin Boys.

Naissance du poète

En 1951, Leonard Cohen entre à l'Université McGill de Montréal. Son premier recueil de poésie, Let Us Compare Mythologies paraît en 1956, édité par McGill Poetry Series, alors qu'il n'est encore qu'un étudiant de premier cycle.
En 1961, The Spice Box of Earth le rend célèbre dans les cercles de poètes, notamment canadiens.
Après s'être installé en Grèce (sur l'île d'Hydra), Cohen publie Flowers for Hitler en 1964, et les romans The Favorite Game (1963) et Beautiful Losers (1966).
The Favorite Game est un roman d'apprentissage autobiographique au sujet d'un jeune homme trouvant son identité dans l'écriture. En revanche, Beautiful Losers peut être considéré comme un roman d’apprentissage, mais qui ne conduit pas au succès du personnage principal (« AntiBildungsroman »), puisque dans une mode post-moderne contemporaine, il détruit l'identité des personnages principaux en combinant le sacré et le profane, la religion et la sexualité dans une langue riche et lyrique, mais malgré tout très crue.

Cohen parolier

Cohen s’installe aux États-Unis et commence à chanter dans des festivals folk. En 1966, Judy Collins fit de sa chanson Suzanne un hit. Cette chanson se réfère à Suzanne Verdal, l'ancienne épouse d'un ami personnel, le sculpteur québécois Armand Vaillancourt. John H. Hammond fait signer Leonard Cohen à Columbia Records. Le premier album, Songs of Leonard Cohen, sort en 1967 et contient une version de Suzanne. L'album empreint de noirceur sera bien reçu par la critique.
En 1977, Death of a Ladies' Man est produit par Phil Spector, loin du minimalisme habituel de l'artiste. Recent Songs plus classique sort en 1979.
En 1984 sort Various Positions, un album très spirituel qui contient le célèbre Hallelujah. Columbia refuse de sortir l'album aux États-Unis, où Cohen a toujours eu un succès bien moindre qu'en Europe ou au Canada. En 1986 il apparaît dans un épisode de Deux flics à Miami. En 1988, I'm Your Man marque un changement dans l'écriture et la composition. Les synthétiseurs sont très présents et l'écriture est plus engagée avec des teintes d'humour noir.

Le retrait


En 1994, suite à la promotion de son album The Future, Leonard Cohen se retire dans un monastère bouddhiste à Mount Baldy Zen Center près de Los Angeles. En 1996, Cohen est ordonné moine bouddhiste Zen, comme Jikan, Dharma dont le nom signifie « Le Silencieux ». Il part finalement de Mount Baldy au printemps 1999. Pendant cette période, il n'a produit aucune chanson, mais a recommencé par la suite, ce qui a mené à l'album Ten New Songs en 2001, album très influencé par Sharon Robinson, et à Dear Heather en 2004. 'Dear Heather est issue d'une collaboration de Cohen avec sa compagne la chanteuse de jazz Anjani Thomas.
En 2005, Leonard Cohen poursuit en justice son ancienne manager, Kelley Lynch, pour détournement de fonds (5 millions USD). En mars 2006, Cohen obtient gain de cause pour 9 millions USD, ainsi que l'a statué la Cour supérieure du comté de Los Angeles. Cependant, le jugement est totalement ignoré par Lynch, qui n'a pas répondu au subpoena.
En 2006, Cohen fait paraître un nouveau recueil de poésie, Book of Longing et Blue Alert co-écrit avec Anjani Thomas. Parallèlement, le documentaire Leonard Cohen: I'm Your Man sort en salle. Il s'agit d'un assemblage d'interviews récentes réalisées pour les besoins de ce film, et de prestations live d'artistes (Nick Cave, Rufus Wainwright, Jarvis Cocker) lors d'un concert hommage. Il fait sa première apparition publique dans une librairie de Toronto le 13 mai 2006, chantant "So Long, Marianne" et Hey, That's No Way To Say Goodbye, accompagné par The Barenaked Ladies et Ron Sexsmith. En 2007, Philip Glass, le compositeur de musique contemporaine, met en musique son recueil Book of Longing et donne la première, avec Leonard Cohen en récitant, de l'œuvre le 1 juin 2007 à Toronto lors du Luminato Festival.
Leonard Cohen réside actuellement dans le quartier portugais de Montréal, sa ville natale.

Le grand retour sur scène

2008 est l'année du grand retour sur scène de Leonard Cohen, âgé de 73 ans, pour une tournée mondiale. Les critiques et le public sont enthousiastes malgré le prix élevé des places, censé compenser ses déboires financiers.

Reprises

Beaucoup de chansons de Cohen ont été interprétées (et parfois traduites dans d'autres langues) par d'autres artistes, et certaines ont rencontré plus de succès que les versions de Cohen. Les plus connues sont :
  • Avalanche par Nick Cave and The Bad Seeds ainsi qu'une reprise plus libre de l'artiste français Jean-Louis Murat.
  • Bird on the Wire (souvent transformé en Bird on a Wire) par Johnny Cash, Joe Cocker, Judy Collins, Fairport Convention, Tim Hardin, k. d. lang, Willie Nelson, The Neville Brothers, The Bobs et Our Lady Peace (au Live 8)
  • Chelsea Hotel No. 2 par Rufus Wainwright et Regina Spektor
  • Dance Me To The End Of Love par Madeleine Peyroux, The Dresden Dolls, Klezmer Conservatory Band.
  • Everybody Knows par Concrete Blonde, Don Henley, Dayna Kurtz, Rufus Wainwright, The Duhks et Kari Bremnes
  • Famous Blue Raincoat par Judy Collins, Tori Amos, Joan Baez, Lloyd Cole, Dax Riggs, Jonathan Coulton, AaRON, Jennifer Warnes et Damien Saez.
  • First We Take Manhattan par Joe Cocker, R.E.M., Jennifer Warnes, Kid Harpoon et Sirenia
  • Hallelujah par Jeff Buckley, John Cale, Bono, Allison Crowe, k.d. lang, Bob Dylan, Rufus Wainwright, Regina Spektor, Kevin Max, The Dresden Dolls, Jazz Mandolin Project, Imogen Heap et des dizaines d'autres
  • Hey, That's No Way to Say Goodbye par Judy Collins, Roberta Flack, Claudine Longet et Ian McCulloch
  • In My Secret Life par Katie Melua
  • Joan of Arc par Judy Collins, Allison Crowe, Fabrizio De André, Lou Reed et Jennifer Warnes
  • Lover, Lover, Lover par Ian McCulloch
  • Seems So Long Ago, Nancy par (appelé Nancy) par Fabrizio De André
  • Sisters of Mercy par Strafe Für Rebellion
  • So Long, Marianne par James, John Cale, Suzanne Vega et Straitjacket Fits
  • Song of Bernadette par Bette Midler et Anne Murray
  • Story of Isaac par Roy Buchanan, Judy Collins et Suzanne Vega
  • Suzanne par Graeme Allwright, Judy Collins, Fabrizio De André, Neil Diamond, Nick Cave, Fairport Convention, Roberta Flack, Peter Gabriel, Françoise Hardy, Geoffrey Oryema, Nina Simone, Nana Mouskouri, Alain Bashung et beaucoup d'autres
  • Tower of Song par Nick Cave and The Bad Seeds, Marianne Faithfull, Martha Wainwright et The Jesus and Mary Chain
  • Who By Fire par Another Roadside Attraction et Coil
  • The Partisan par Sixteen Horsepower & Noir Désir et Electrelane

Pour ce qui est du public francophone, les traductions de ses chansons par Graeme Allwright, à partir de 1968, ont beaucoup participé à leur célébrité (notamment Suzanne, L'Étranger et Danse-moi vers la fin de l'amour).
Le 11 juillet 2008, le site leonardcohenfiles.com recensait 1507 reprises de Cohen.

Honneurs


  • 1969 : Prix du Gouverneur général du Canada (refusé)
  • 1991 : membre du Canadian Music Hall of Fame
  • 1993 : Prix Juno du chanteur masculin de l'année
  • 1994 : Prix Juno du Songwriter de l'année
  • 2003 : compagnon de l'Ordre du Canada
  • 2006 : membre du Canadian Songwriters Hall of Fame
  • 2008 : membre du Rock and Roll Hall of Fame


Références

Le nom de Leonard Cohen est mentionné dans la chanson "Pennyroyal Tea" du groupe Nirvana (1993), alors que Kurt Cobain chante : « Give me a Leonard Cohen afterworld / So I can sigh eternally ».
Le groupe rock gothique The Sisters of Mercy tire son nom de la musique de Leonard Cohen du même nom.

Festival Bergman à Fårö 28 juin - 3 juillet

 

Le festival Ingmar Bergman du 28 juin au 03 juillet est le rendez-vous incontournable des amateurs du cinéaste qui fut séduit par l'île de Fårö dès 1960, s'y installa et y tournera 6 long métrages et une série télévisée.



L'île de Fårö est située au nord de Gotland. On y accède par bateau depuis Fårösund. C’est l’île où Ingmar Bergman avait sa maison et chaque année, une semaine exclusive début juillet, retrace l’histoire du cinéaste, les lieux de tournage et des projections ses films sont organisées.

Fårö, Sweden
Fårö, Sweden

Fårö est très connue pour ses plages de sable fin , qui, dit-on, sont les plus belles de la Suède.


L’endroit est authentique et émouvant. C’est un paradis pour les photographes, les cyclistes, les marcheurs et tous les amoureux de nature.


La semaine Bergman est une célébration de six jours de l'art d'Ingmar Bergman, qui comprend un festival de film, des séminaires et des visites guidées des leiux de tournage des films du célèbre cinéaste suédois.


Le programme du festival en anglais

Actrice et metteur en scène Liv Ullmann qui a joué dans dix des films de Bergman

Ariane Mnouchkine devant la maison de  Bergman

Un autre habitant de l'île....

Au revoir, Madame....

L’égyptologue Christiane Desroches Noblecourt est décédée hier à l’âge de 97 ans.
 
Christiane Desroches Noblecourt, le 14 octobre
                    1992, sur le plateau de l’émis...
Christiane Desroches Noblecourt, le 14 octobre
                    1992, sur le plateau de l’émis...
Joel Robine (AFP)
Christiane Desroches Noblecourt, le 14 octobre 1992, sur le plateau de l’émission La Marche du siècle, diffusée par France 3
Joel Robine (AFP)

 

Résistante pendant la Seconde guerre mondiale, Christiane Desroches Noblecourt était devenue la première femme égyptologue, faisant toute sa carrière sur le terrain mais aussi au musée du Louvre où elle avait pris la tête du département des antiquités égyptiennes.

Nous n'oublierons pas le sauvetage des monuments de Nubie, ni votre oeuvre toute entière, qui fut pour moi le premier coup de foudre pour l'égyptologie dans son ensemble, et je vous en suis à jamais reconnaissante.

Vous étiez une Dame d'exception, vous nous manquerez....
Je ne doute même pas que la plume de Maât aura été des plus légères lorsqu'elle vous a retrouvée ....


Le Maître et Marguerite, vu par Nicolay Korolev

Le Maître et Marguerite est un roman de Mikhaïl Boulgakov écrit entre 1928 et 1940.
À la fois histoire d'amour, critique politique et sociale, comédie burlesque et conte fantastique, il est considéré comme l'une des œuvres majeures de la littérature russe du XXe siècle.

Le roman a fortement subi l'influence du Faust de Goethe et les thèmes de lâcheté, de la trahison, de l'ouverture d'esprit et de la curiosité, ainsi que de la rédemption tiennent une place prépondérante...

Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas cette oeuvre, à lire ici

L'artiste illustrateur russe  Nikolay Korolev, né en 1972 à Samara, a souhaité illustrer ce livre à sa manière....


 

Illustrations d'après le roman "Le Maître et Marguerite".  Anniversaire de Mikhaïl Boulgakov

Le numéro du chapitre 1 "Ne pas parler avec l'inconnu»


Illustrations d'après le roman "Le Maître et Marguerite".  Anniversaire de Mikhaïl Boulgakov


Le numéro du chapitre 2 "Ponce Pilate"


Illustrations d'après le roman "Le Maître et Marguerite".  Anniversaire de Mikhaïl Boulgakov


Numéro de chapitre 3 «preuve septième"


Illustrations d'après le roman "Le Maître et Marguerite".  Anniversaire de Mikhaïl Boulgakov


Numéro de chapitre 5 "Il a été le cas dans Griboïedov"


Illustrations d'après le roman "Le Maître et Marguerite".  Anniversaire de Mikhaïl Boulgakov


Chapitre 7 № "Appartement vilaine"


Illustrations d'après le roman "Le Maître et Marguerite".  Anniversaire de Mikhaïl Boulgakov


Chapitre № 11 "Split Ivana"


Illustrations d'après le roman "Le Maître et Marguerite".  Anniversaire de Mikhaïl Boulgakov


Chapitre № 13 «Le phénomène du héros"


Illustrations d'après le roman "Le Maître et Marguerite".  Anniversaire de Mikhaïl Boulgakov


Chapitre № 14 "Gloire au coq!"


Illustrations d'après le roman "Le Maître et Marguerite".  Anniversaire de Mikhaïl Boulgakov


Le numéro du chapitre 16 "Exécution"


Illustrations d'après le roman "Le Maître et Marguerite".  Anniversaire de Mikhaïl Boulgakov


Numéro de chapitre 18 «visiteurs malchanceux»


Illustrations d'après le roman "Le Maître et Marguerite".  Anniversaire de Mikhaïl Boulgakov


Le numéro du chapitre 19 'Margarita'


Illustrations d'après le roman "Le Maître et Marguerite".  Anniversaire de Mikhaïl Boulgakov


Le numéro du chapitre 20 "Crème Azazello"


Illustrations d'après le roman "Le Maître et Marguerite".  Anniversaire de Mikhaïl Boulgakov


Le numéro du chapitre 21 "Vol"


Illustrations d'après le roman "Le Maître et Marguerite".  Anniversaire de Mikhaïl Boulgakov


Le numéro du chapitre 23 "Le grand bal de Satan"


Illustrations d'après le roman "Le Maître et Marguerite".  Anniversaire de Mikhaïl Boulgakov


Le numéro du chapitre 26, "enterrement"


Illustrations d'après le roman "Le Maître et Marguerite".  Anniversaire de Mikhaïl Boulgakov


Le numéro du chapitre 27 "La Fin d'un nombre 50 appartement"


Illustrations d'après le roman "Le Maître et Marguerite".  Anniversaire de Mikhaïl Boulgakov


Le numéro du chapitre 32, «Le pardon et le Refuge éternel»